Cinéphile m'était conté ...

Cinéphile m'était conté ...

Ce lien à Bruxelles

On a tous un lien particulier avec certains lieux parce qu'on y a vécu des moments que l'oubli ne recouvrira jamais.

On a tous des souvenirs, des instants légers comme si rien ne pouvait arriver de mauvais.

On a tous des regrets et des douleurs enfouies.

On a tous touché du doigt le bonheur même s'il n'était qu'éphémère.

 

Je suis comme tout le monde. Je n'aime pas trop dire "je".

Je ne fréquente plus guère les blogs sauf un, et j'irai toujours tant qu'il existera.

Je suis devenu adepte de Facebook, parce qu'obligé d'abord, par goût ensuite.

Je ne suis pas dupe de ce qu'il m'apporte. On peut s'y mouvoir selon ses aspirations.

 

Je ne sais pourquoi j'en parle maintenant. Ou plutôt si.

Je suis choqué par la barbarie du monde mais elle ne m'étonne pas.

Je pense à toi, Bruxelles, comme à une amie que j'aimerai toujours.

Je pense à toi comme à une ville qui est dans mon coeur.

 

J'ai souvent pris le Thalys pour aller te voir.

Je ne t'ai pas vue depuis longtemps et tu me manques.

Je n'ai pas de mots devant l'horreur qui t'a frappée.

J'ai des souvenirs et des envies de te revoir.

 

Je reviendrai un jour, même si tu n'as pas besoin de moi.

J'irai me promener dans un parc qui m'est cher.

J'irai dans cette librairie d'occasion et puis boire une bière.

Je te trouverai belle malgré les meurtrissures et les cicatrices.

 

Tu ne m'attends pas, tu m'as sans doute oublié.

C'est comme ça. Je ne me plains pas.

Prends soin de toi, tes blessures guériront, un peu

Mais la mémoire de ta splendeur resurgira.

 

A bientôt ....

 

22-MARS-550.jpg

 

 



22/03/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres